La vie encore

encore

Quand pour échapper au flot continu des perversités du monde, tu t’offres une parenthèse, une bulle, un cocon en attrapant un livre parmi d’autres.
D’abord, le titre comme une respiration. Puis une citation d’Aragon. Une lune et quelques étoiles, et les premiers mots, et ce « je », universel. Je suis la guerre des Hommes contre les Hommes.
Pourtant. Pourtant  » la vie résiste au creux des plus petits endroits ». Beauté. Je est le musicien, l’enfant, la femme, le peintre, le passant. Et l’art est résistance. Puisque lire est une évasion, aussi.
Et l’évidence des derniers mots, au futur, sans conditionnel, parce qu’on peut décider. La Paix.
Merci Thomas Scotto, Zoé Thouron, Editions Du Pourquoi Pas. Merci pour cette douce suspension. Merci de résister.
La Vie Encore, oui.

Cette entrée a été publiée dans 2-12 ans, Ados, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 1 =