Et si demain…

La prochaine édition du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse, en décembre à Montreuil, aura pour thème : Pour de vrai, pour de faux : réel et fiction. Aujourd’hui, je vous propose des livres qui questionnent ce rapport : un recueil de nouvelles d’anticipation et des romans réalistes.

et si demain Et si demain… de Michel Piquemal, collection Place du marché, éditions Le Muscadier, 2015.

Imaginez un monde où les états seraient remplacés par un gouvernement de multinationales. Imaginez que l’on puisse effacer les mauvais souvenirs. Imaginez qu’on trouve un moyen imparable de séduction. Imaginez le mariage sur critère génétique. Imaginez l’école exclusivement en ligne. Imaginez le retour des jeux du cirque. Demain, l’enfer à portée de main.

Michel Piquemal invite son lecteur à utiliser son temps de cerveau disponible et aiguiser son sens critique. Onze nouvelles bien flanquées, efficaces, brutes, cinglantes. Ironie salutaire pour une collection indispensable et intelligente. A découvrir avant que la fiction ne dépasse la réalité.

Comme une envie de voir la mer d’Anne Loyer, mercollection tertio, Alice éditions, 2015.

Imaginez que vous êtes une jeune fille de 16 ans, brillante, jolie, entourée, le bac en poche et l’avenir tout tracé. Imaginez qu’un simple appel téléphonique va tout envoyer valdinguer. Imaginez que ce qui se terre et se tait depuis toujours en vous s’emballe comme une fulgurante colère. Imaginez que dans votre fuite vous embarquiez votre frère handicapé et angoissé pour aller voir la mer.

Roman sensible et crédible où les secrets de famille et l’amour filial dévastent tout. Anne Loyer brosse le portrait d’une ado en recherche de soi, de ses origines, et un lien fraternel fort et beau parce qu’authentique et pas acquis. Comme une envie de voir la mer(e) ou l’importance d’assumer tous les choix. ***coup de coeur***. Les avis de Pépita et Alice

peauLa peau d’un autre de Philippe Arnaud, collection X’prim, éditions Sarbacane, 2012.

Imaginez que depuis votre naissance, on ait tout choisi à votre place, y compris la couleur de votre peau. Imaginez qu’au bout de 20 ans, vous réalisiez ça et que vous décidiez alors de montrer au reste du monde qui vous êtes. Comment ? En prenant une classe de maternelle en otage, mitraillette et ceinture d’explosifs.

Roman à trois voix : celle du terroriste, celle de l’institutrice, celle d’une enfant. Une lecture sous tension pour un roman uppercut ! Une construction en huis-clos, mêlant passé et présent, focalisation interne : le lecteur est embarqué directement. Décidément, la collection X’prim a l’art et le talent d’éditer des romans dont on ne sort jamais indemne. ***coup de poing***

Le bureau des objets perdus de Catherine Grive, objetcollection doado, Rouergue, 2015.

Imaginez que depuis toujours, vous perdiez tout, absolument tout. Pas une simple étourderie, quasiment une façon de vivre. Vous en riez parfois n’hésitant pas à solliciter l’aide de vos proches. Jusqu’au drame : vous avez perdu votre blouson fétiche !

Ce qui pourrait être une histoire légère d’ado un peu superficielle est un révélateur : elle fuit les conflits entre ses parents, elle fuit le chômage paternel, elle est en quête d’elle-même. Et pour une fois, elle va chercher seule. Emancipation. Ce blouson, qui lui donne tant confiance en elle, cadeau de son oncle menteur et fantasque, symbolise son rapport à l’espace, au temps, aux êtres. Une sorte d’hommage à la valeur sentimentale qu’on donne à nos objets. Les petits riens qui changent tout. L’avis de Pépita.

50979Le jour d’après de Christophe Léon, Thierry Magnier, 2014.

Imaginez que vous êtes une lycéenne qui souhaite que son père arrête de battre sa mère. Imaginez que vous êtes un jeune brillant dont la passion est de photographier les objets qu’il vole aux gens dans le métro. Imaginez que vous êtes un septuagénaire ronchon dont les enfants tentent désespérément d’enfermer en maison de retraite. Vous allez vous rencontrer, et après…?

Construction narrative dramatique menée de main de maître, suspens, rythme rapide, personnages se dévoilant peu à peu : un roman fort et cohérent. Une fin redoutablement efficace qui ne laisse pas indifférent. Un bel exemple de jeunesse forte et vive. ***coup de coeur***

 » L’une des ambitions premières du roman sera de saisir l’expérience humaine à travers la fiction.  » André Malraux.

Bonus adulte : Et si demain, je lisais ma toute première bande dessinée ? Ce serait sur les conseils de mes amis, ils se reconnaîtront, et ce serait Ce n’est pas toi que j’attendais de Fabien Toulmé, éditions Delcourt, 2015.

pas toiImaginez que vous allez devenir père pour la seconde fois. Imaginez que jusqu’à la naissance, vos angoisses s’apaisent, puisque le corps médical vous dit que tout va très bien. Jusqu’à la rencontre avec votre petite fille. Une petite fille pas comme les autres. Et ce diagnostique qui dit comme un gros mot : trisomie 21.

Autobiographique, et très graphique, c’est le récit émouvant d’un père pas comme les autres. Difficile chemin de traverse, semé de doutes, peurs et bonheurs inattendus. Drôle, tendre, sincère. A lire.

Cette entrée a été publiée dans Ados, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Et si demain…

  1. Anne Loyer dit :

    Merci pour ce coup de coeur qui va droit au mien Carole…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

two × 2 =