Des dragons et des licornes

Des créatures fantastiques ou extra-ordinaires, il y en a depuis la nuit des temps. Des sirènes d’Homère aux loups-garous de Tolkien, en passant par les fées de Shakespeare et Falcor de Michael Ende. La littérature jeunesse contemporaine n’en est pas avare non plus. Aujourd’hui, je vous parle de dragons et de licornes avec 4 albums pour rêver et rire !

Les 3 dragons de Lucie Vandevelde, éditions les Minots. téléchargement

Imaginez 3 frères dragons des mers : Etoile du Nord, méchant, avare et fasciné par tout ce qui brille, Pierre de Lune, le plus beau qui utilise son élégance comme subterfuge, et enfin Fleur de Sel, le plus drôle, végétarien qui s’amuse et rit beaucoup. Ajoutez une reine des ténèbres, Gandevelour, manipulatrice et prête à tout pour obtenir ce qu’elle veut. Si vous tendez l’oreille, vous entendrez aussi un harmonica, un accordéon et une trompette. Voguez sur les mers d’Islande en compagnie de Barbe Rouge, sur la mer blanche d’Alaska et ses poissons volants, et faites éternuer tous les poissons de tous les océans. A vous de découvrir la suite…

Quand Lucie Vandevelde prend la plume et ses doigts de fée, ça donne un album à l’italienne grandiose ! On plonge dans les profondeurs avec délice, on se noie dans les couleurs éclatantes, on respire les minutieux détails. L’univers graphique de Lucie est vraiment reconnaissable, original, chatoyant, et invite au voyage des yeux dès la couverture. Mais son imagination chante aussi avec les mots, la langue et les sons. On sent une grande liberté de l’artiste dans ces pages, et on en redemande ! Les éditions les Minots ont eu la brillante idée de publier un carnet d’artiste : Au Pays des Dragons : créer, inventer, lire, écrire, imaginer, dessiner, chercher, voyager, coloriser, c’est à vous d’entrer dans les illustrations et de faire vôtre cet univers. Quelle belle idée ! ***double coup de coeur***

téléchargement (1)Corne de licorne & pet de dragon de Claire Ubac, illustré par Irène Bonacina, Albin Michel Jeunesse.

Quand une licorne à toute petite corne, un basilic rabat-joie qui ne pétrifie personne, un dragon qui crache du feu du mauvais côté et une sirène qui chante comme une casserole unissent leur force pour dénoncer une escroquerie légendaire : ça promet d’être drôle ! Une aventure déjantée dans un château, des créatures fantastico-infirmes, une bonne dose de drôlerie, des situations farfelues et une révolution : rien de moins !

Intrigue hyper rythmée, rebondissements cocasses, personnages bien trempés : voici un album haut en couleurs ! Le dessin vif et humoristique, un peu à la Quentin Blake, s’accorde parfaitement au rythme soutenu du texte. C’est vraiment drôle par moment. Mention spéciale à la dernière page et son inventaire de créatures délirantes pour amateurs de jeux de mots. Très réussi !

 C’est pas toujours pratique d’être une créature fantastique : la licorne, de téléchargement (2)Sibylline et Marie Voyelle, éditions Des Ronds dans l’O.

C’est vrai que la licorne fait souvent rêver… pourtant elle n’a pas une vie facile ! En effet, aller au cinéma, faire du sport, bricoler, s’habiller ou encore jouer à cache-cache ne sont pas des activités pratiques pour les licornes, c’est le moins qu’on puisse dire ! De quoi démystifier cette créature en rigolant un bon coup ! Oui la licorne mange des arcs-en-ciel mais comme vous et moi, son quotidien lui pose quelques soucis.

Que c’est drôle ! Il faut une sacrée dose d’imagination pour se mettre dans la peau d’une licorne et vivre son quotidien ! Rien que cette idée m’a fait rire ! Les expressions des licornes sont à pouffer ! Quelques pages de drôlerie, ça fait beaucoup de bien ! Idée d’album vraiment super originale je trouve, et objet-livre bien sympathique ! A paraître dans la même collection : la sirène et le loup-garou (je me marre d’avance !)

téléchargement (3)Les bleuets du dragon bleu d’Isabelle Wlodarczyk, illustré par Minji Lee-Diebold, éditions Amaterra.

 Grégoire, petit dragon, est un gourmand : il mange tous les bleuets qu’il trouve. A force d’en manger, ses yeux deviennent couleur myrtille et ses flammes des étincelles douces et bleues. Ce qui n’est pas du tout du goût du grand dragon gris ! Grégoire conte fleurette à Spatule la libellule, ce qui redouble la colère du dragon gris ! Voilà que ce matin, Grégoire a les yeux tout rouges d’avoir tant pleuré : Spatule a été chassée de la prairie. De tristesse, Grégoire devient tout gris. Mais le printemps revient toujours, non ?

On change complètement de registre : ici c’est de la poésie ! Que ces illustrations sont belles et ces métaphores filées comme des bleuets volants …  Quelle douceur dans les mots, les images et les sons ! C’est tellement doux qu’on caresse les pages. Les couleurs des crayons sont chaudes, les personnages ont du relief, le blanc si pur enrobe les pages, le papier est beau. C’est un sublime album, grand format, qu’on a envie de garder précieusement. Beaucoup de douceur, de tendresse, de poésie pour un plaidoyer délicat sur l’acceptation de soi. ***coup de foudre***

Et vous, quelles sont les créatures que vous aimez ?

Cette entrée a été publiée dans 2-12 ans, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

five × four =