Refuges

Quelques jours avant la pire tragédie survenue en Méditerranée, à savoir le naufrage de 800 migrants Syriens, Erythréens, Somaliens, tous partis de Tripoli, a paru le nouveau roman d’Annelise Heurtier, Refuges, chez Casterman.

9782203091092FS

 

A l’occasion des vacances d’été, Mila retourne sur l’île de Lampedusa, avec ses parents. Ils n’y étaient pas retournés depuis l’année où le drame familial s’est produit : la mort de son petit frère Manuele. Hantée par ce souvenir obsédant, laissant sa mère dans un état dépressif et son père dans une hyperactivité d’évitement, l’ambiance est pesante pour cette jeune adolescente de 17 ans. Alors, Mila s’enivre des décors enchanteurs et fait la connaissance de Paola, jeune femme rayonnante qui lui fait découvrir les trésors cachés de l’île.

 Pendant ce temps-là, Amir, Saafiya, Amanuel, Meron, Pietros, Meloata, Gebriel, Awat, jeunes Erythréens âgés entre 13 et 22 ans, s’apprêtent à tenter l’impossible à bord d’un zodiaque espérant un avenir meilleur. Chacune de leurs voix  fait écho aux souffrances endurées, à la fuite, aux tortures, aux peurs, mais aussi aux espoirs et à la foi. Celle que l’on nomme « l’île du salut » devient spectatrice du drame des uns, et résilience de l’autre : entre paradis et enfer.

Roman chorale à la progression maîtrisée et à la construction parfaite, Annelise Heurtier, une fois de plus, livre un roman poignant et audacieux. Les témoignages des jeunes migrants émeuvent par leur justesse et leur intensité. La jeune Mila est attachante. Très documenté, ce roman donne une vision intime, empathique et très humaine de ces destins brisés par l’hypocrisie des gouvernements européens. Sensibiliser les lecteurs à cette affreuse réalité et susciter le questionnement,  à travers un texte vivant et très bien écrit, sans jamais verser dans le pathos gratuit ni le voyeurisme, c’est aussi ça la Littérature. A parier que ce roman recevra des prix dans les mois prochains. A lire d’urgence pour garder les yeux grands ouverts. ***coup de coeur***. Chez Pépita aussi. 

Cette entrée a été publiée dans Ados, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Refuges

  1. Ping : L’immigration |

  2. Ping : Best of mai |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + 17 =