Sous mon sapin, les romans

livres

A quelques jours de Noël, certains me demandent des conseils de lecture à lire ou/et à offrir. Et cette année, une étude affirme que le livre est le cadeau idéal ! Alors réjouissons-nous ! Ma sélection romans incontournables de cette fin d’année 2014 en espérant faire des heureux.

 

Tant que nous sommes vivants, Anne-Laure Bondoux, Gallimard Jeunesse. TQNSV

C’est l’histoire de Bo et Hama, lui forgeron la nuit, et elle ouvrière le jour. Un amour fou. Mais une catastrophe survient à l’usine, et les voilà en fuite et à jamais changés. Quand l’ombre remplace la lumière, l’amour suffit-il à nous garder vivants ?

***Conte universel, roman d’amour, d’aventure et d’apprentissage, porté par la grâce d’une plume simple et sublime. Qui bouleverse son lecteur, du sourire aux larmes. Une alchimie littéraire rare et puissante : des personnages touchants, des titres de chapitre évocateurs et parfaits, une belle couverture, un style épuré et terriblement efficace. Une lecture qui marque à jamais et qui reste encore émouvante des semaines après***

intemporia

Intemporia, le sceau de la reine,  Claire-Lise Marguier, Rouergue.

Yoran, jeune homme dynamique et loyal, vit dans un village de la Plaine, où règnent la paix et la bienveillance. Il prend Loda pour femme et ils attendent un enfant. Quand soudainement, le village subit une épidémie de fièvre dont les victimes portent une marque étrange sur le ventre : une demi-lune. Loda et son enfant sont en danger. Yoran enrage et apprend avec effroi l’existence d’un bouclier invisible qui protège la Plaine. Les Anciens lui révèlent alors qu’à l’extérieur, non loin de là, règne le chaos mené par une reine, Yéléna, secondée par son frère et assoiffée de pouvoir.  Seule une pierre pourrait sauver le village et Loda. Prêt à tout, Yoran se lance dans une quête incroyable et incertaine, armé de courage et de volonté. Il y découvrira la manipulation, les Insoumis et Tadeck. Comment s’en sortira-t-il ? Que lui révélera cette aventure ?

***Quand Claire-Lise Marguier inaugure la nouvelle collection Epik du Rouergue, c’est une double réussite ! Très bien écrit et construit, ce premier tome vous embarque dans une aventure au rythme soutenu. On retient son souffle, on avale les centaines de pages, on en redemande ! Pour sûr, la suite prévue en 2015 sera tout aussi épique, on se languit de la découvrir !***

 différents

Différents, Maryvonne Rippert, Jacques André éditeur.

Quand Will débarque dans la classe d’Agathe, c’est sa vie qui va être chamboulée ! Quand son voisin, Achille, décide de recevoir toute une famille de gitans dans sa belle propriété, c’est la vie du quartier qui va dégénérer ! Et quand l’Histoire rencontre le quotidien des lycéens, c’est tout l’univers d’Agathe qui va basculer ! Et si la vie commençait maintenant ?

***Plaidoyer pour toutes les différences mené par des personnages bien attachants, où l’horreur de l’Histoire se révèle à la lumière des intolérances ordinaires. Pas de manichéisme facile ici, simplement beaucoup d’humanité et de tendresse,  seules les émotions sont justes. Un beau roman sur la tolérance, le respect et l’Amitié. Mention spéciale au petit triangle rose de la couverture dont j’ignorais la signification, et qui m’a beaucoup émue***

 Les sandales de Rama, Tristan Koëgel, Didier Jeunesse. Rama

Au Népal vit Upendra, jeune homme qui rêve de devenir guide de montagne comme son père. En attendant d’apprendre son futur métier, il vend des barbes à papa aux touristes avec son ami Ajun. Un jour, par accident, il tombe sur Satiya, ancienne Kumari, choyée par son riche bijoutier de père. Les adolescents vont se lier d’amitié et d’amour, de confidences en séduction, jusqu’au jour où Satiya sera obligée de se marier à un autre. La vie d’Upendra, mais celle d’Ajun aussi, vont alors prendre des tournures imprévisibles.

***Des ruelles de Katmandou, en passant par les temples, jusqu’aux sommets de l’Himalaya, on suit le long voyage initiatique de ces personnages hauts en couleurs. Les paysages si bien décrits nous invitent à la rencontre de cette culture : les fakirs, les contes et les traditions, les croyances. Tristan Koëgel récidive avec exotisme, après son premier roman en Somalie, et nous envoûte. Un roman qui donne envie de découvrir ces terres et offre une évasion totale***

                                                   

Là où naissent les nuages, Annelise Heurtier, nuagesCasterman.

Amélia, fille unique d’une famille aisée, comble un vide affectif en mangeant, depuis toujours. Elle admire son père et sa mère l’intrigue. Ses deux parents aiment l’humanitaire et les voyages à la rencontre de l’humain sont fondateurs dans leur histoire. D’ailleurs, Amélia s’apprête elle aussi à faire son premier voyage en Mongolie. Sauf qu’à cause d’un imprévu de taille, elle va devoir partir seule. Et là les choses vont se compliquer : comment se confronter à la différence de culture ? Mettre de côté ses problèmes face à la misère et aux difficultés des autres ? Comment ne pas être déstabilisée face aux changements qui s’opèrent malgré/en elle ?

***Ce qui aurait pu être un beau roman initiatique sur fond de paysages grandioses est en réalité beaucoup plus subtil que ça. L’auteure de Sweet Sixteen, par sa plume sobre et profonde, nous offre là un moment de vraie lecture : celle où le lecteur devient acteur, où la ponctuation brouille les pistes et trahit la confusion des sentiments. Et comme sa propre mère, Amélia apprend à choisir, renoncer, assumer, grandir. Double invitation au voyage : intérieur où tout est bouleversé, extérieur où tout est sublimé. La couverture tient sa promesse : Paris à l’envers, la yourte mongole à l’endroit : et entre les 2 naissent les nuages***

Cette entrée a été publiée dans Ados. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Sous mon sapin, les romans

  1. Ping : Tant que nous sommes vivants |

  2. colette dit :

    Une très belle sélection qui me donne envie de renouer ardemment avec la littérature pour adolescent (je me suis un peu trop spécialisée en bébé-lectures depuis quelques temps !)
    Un nouveau merci 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 − two =