I have a dream…

Il y a 50 ans jour pour jour, Martin Luther King prononçait son discours à Washington, discours rendu célèbre par sa formule  » I have a dream « … L’occasion pour moi de vous présenter un roman fort : Sweet Sixteen d’Annelise Heurtier, aux éditions Casterman, 2013.

C’est l’histoire de Grace, jeune adolescente blanche rêvant de devenir la reine du bal, et Molly, jeune adolescente noire rêvant d’avoir des droits. C’est l’histoire d’une amitié qui n’aura pas lieu, et pour cause : dans l’Arkansas de 1957, la ségrégation raciale est de mise. C’est l’histoire d’un pan de l’Histoire : l’intégration de 9 étudiants noirs volontaires dans le prestigieux lycée Little Rock. La loi contre la ségrégation vient d’être votée mais comment s’intégrer parmi 2500 blancs qui y sont farouchement opposés ? A force de courage, de détermination, de conviction aussi, de volonté, de résistance.

Les chapitres s’alternent entre les deux jeunes filles. La violence des faits est à la hauteur de l’importance de ce chapitre de l’Histoire des USA. Ces jeunes filles s’interrogent : Molly sur le bien fondé de son volontariat et la portée qu’il aura pour le futur, mais aussi sur la loi, la justice et Dieu ; Grace quant à elle observe la réaction des autres blancs, la violence de leur parole, le décalage entre les préjugés et la réalité. Grace c’est l’incarnation d’une prise de conscience, d’un changement à venir dans les mentalités des pays du Sud, un début d’acceptation. Molly c’est l’Histoire en marche, l’émancipation, le début du respect et de l’égalité des droits.

La plume d’Annelise Heurtier est fluide, réaliste et sensible, la pensée très bien construite, sa portée nécessaire et profondément humaine. Le lecteur est embarqué immédiatement, le roman se lit d’une traite et s’apparente parfois à un documentaire-fiction. Mention spéciale à la couverture : simple, esthétique et terriblement explicite. Et le titre que j’adore, qui fait référence à cet âge des possibles : 16 ans pour les filles aux USA, c’est une grande fête assez exubérante pour marquer le passage à l’âge adulte, avec la tradition des 16 bougies ( chaque bougie correspond à un membre de la famille et aux amis dans un ordre bien précis ).

Le genre de roman qui ouvre l’esprit, qui questionne sur le monde actuel à la lumière des événements passés : essentiel et nécessaire. Une lecture sensible qui ne peut laisser indifférent. *** coup de coeur ***

A l’ombre du grand arbre, Kik, Alice, Pépita, Sandra ont dévoré aussi !

Cette entrée a été publiée dans Ados, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à I have a dream…

  1. Ping : Sweet Sixteen d’Annelise Heurtier |

  2. Céline dit :

    Un titre de circonstance… Il y a heureusement des commémorations joyeuses. On voudrait souffler à Molly que tout ça en valait la peine !
    Très bon billet !

  3. Pépita dit :

    On ne saurait mieux parler de ce que ce roman fort fait effectivement passer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

thirteen + sixteen =