Quand l’Histoire se raconte…

Il est un genre littéraire que j’affectionne particulièrement : le roman historique. Entre éléments réels et fiction, ce sont souvent des mines d’information et de connaissance, certes romancées, mais issues de recherche et de documentation et qui retracent des moments d’Histoire. Aujourd’hui, je vous en propose 3.

 

Le Secret du Gladiateur de Laure Bazire, éditions Nathan, 2013, à partir de 10 ans.

Marcus, fils boiteux du grand Fulgur, gladiateur renommé à Rome, connaît peu de choses sur sa naissance. Lui, il aime lire et fait son apprentissage chez le maître : Ovide. Depuis le dernier combat dans l’arène, Marcus court un grand danger sans savoir pourquoi. Pressentiment confirmé à force de coups, d’enquête et de révélations. Jusqu’où mène la vérité ?

Plongée immersive dans le siècle et la Rome d’Auguste ! On se laisse embarquer dans l’univers du gladiateur, entre force, courage et destins fulgurants. On découvre aussi la richesse culturelle de la Rome Antique et les vers d’Ovide. Moment de lecture très agréable. Adapté aux programmes scolaires du cycle 3.

 

Sur un Air de Mozart de Flore Talamon, éditions Nathan, 2013, à partir de 12 ans.

La jeune Viki, 12 ans, orpheline de mère, apprend que son père va se remarier avec une française qui aime tout régenter, y compris le niveau sonore de la maison. Pas de chance : Viki est une virtuose du piano, passionnée et appliquée ! Et comme le hasard n’existe pas, son nouveau voisin n’est autre que Wolfgang Amadeus… Entre un père débordé, une grande soeur amoureuse, et une belle-mère affreuse, la jeune fille panse son chagrin dans cette rencontre fabuleuse aux partitions enchantées !

J’ai adoré ! Chaque chapitre porte le titre de  » Air de…  » et correspond à un morceau de Mozart. L’auteure nous embarque à Vienne dans une valse de notes ! Le personnage de la belle-mère permet des références à la Révolution Française. Le personnage de Mozart est bien travaillé et documenté, avec une biographie en annexe, ainsi qu’une note explicative de l’auteure pour différencier la réalité de la fiction. La jeune fille mélomane est touchante, elle se réfugie dans la musique pour libérer ses émotions. Un roman vraiment passionnant et mélodieux !

 

L’arbre aux fruits amers d’Isabelle Wlodarczyk, éditions Oskar, collection Histoire et Société, 2012, à partir de 12 ans.

1930, dans le Sud d’une Amérique ségrégationniste, le jeune noir James vit avec sa mère et ses soeurs. Dans la même ville vit Sam, fils blanc du shérif, membre du Ku Klux Klan. Deux mondes qui s’affrontent, deux destins qui vont se croiser. Un soir, James, entraîné par 2 copains, prend part à un braquage qui tourne au drame. Il se sauve avant mais la foule blanche réclame à corps et à sang des coupables, à tout prix. De lynchage en jugement au tribunal, comment James sortira-t-il de ce déchaînement de haine raciale ?

Quel roman ! Je l’ai lu d’une traite, il prend aux tripes, vous êtes prévenus ! Une langue acérée comme une lame, une sensibilité à fleur de peau, des personnages percutants, un suspens haletant ! De ces romans qui remuent bien ! Basée sur des faits réels, documentés et expliqués en fin de livre, on ne peut rester insensible à cette Histoire là. Ces événements ont d’ailleurs inspiré le poète Abel Meeropol et sa chanson rendue célèbre par Billie Holiday, chanteuse afro-américaine, Strange Fruit, qui fait écho au titre du roman.

Ici, la dichotomie est omniprésente : le blanc/le noir, le père/la mère, le Bien/le Mal, le coupable/l’innocent, la vérité/le mensonge. Point de rencontre entre ces 2 mondes : l’humain. L’Humain avec ses failles et ses forces, le meilleur comme le pire. Allégorie renforcée par le jeu d’échecs auquel le Shérif blanc initie le jeune noir en prison. L’échiquier comme terrain d’égalité : même nombre de pions noirs et blancs, même règles du jeu, stratégies différentes pour gagner. Un roman précis, rythmé, percutant, nécessaire, pertinent dans la forme et la langue, sans complaisance ni morale. Un roman pour comprendre l’Histoire, pour comprendre les différences et les apprivoiser de façon intelligente. A lire absolument ! COUP DE COEUR ***

 

Cette entrée a été publiée dans 2-12 ans, Ados, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Quand l’Histoire se raconte…

  1. Ping : Sweet Sixteen d’Annelise Heurtier |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × one =