Pour toi je décrocherai la lune

Parfois rien que le titre d’un roman m’attire. Comme un aimant. Irrésistiblement. Ensuite, une couverture pleine de promesses.


Pour toi, je décrocherai la lune
de Gregory Hughes, traduit par Benjamin Legrand, aux éditions du Seuil, 2013.

Orphelins de mère, Roberto dit Bob, 12 ans et Marie-Claire, surnommée le Rat, 10 ans, vivent à Winnipeg avec leur père aimant, entre traditions Amérindiennes et crises d’épilepsie. Jusqu’au jour où ce père décède brutalement. Craignant d’être placés en foyer et surtout séparés, les 2 orphelins enfourchent leurs vélos direction New York à la recherche d’un oncle inconnu et supposé trafiquant de drogue. Commence alors un récit d’aventures et de rencontres plus improbables les unes que les autres ! Un périple haletant, riche en rebondissements et émotions diverses…qu’on ne quitte qu’à la dernière page.

Comme la jeune héroïne de ce roman, j’ai bien fait de suivre mon intuition. Une fois l’intrigue installée, on plonge dans le rythme effréné à l’image de la ville de New York. On s’y croit, on y est, guidés par le récit de Bob. Tout défile à grande allure, toutes les émotions, du rire aux larmes, y passent ! Une histoire de fratrie unie envers et contre tout, immuable, universelle, où l’ainé soutient, suit, veille autant sur les faiblesses que sur les qualités de la cadette aux charmes multiples et à la personnalité extra-ordinaire.

On saisit entre les lignes la maladie de cette petite fille, la fin est subliment touchante. Le titre prend alors toute son ampleur, celle d’un Amour filial indestructible. Je pourrais vous parler des visions angéliques de Marie-Claire. Je pourrais vous raconter toutes ces rencontres qui aident à grandir, à avancer, à être plus fort. Je pourrais vous détailler ces aventures. Je pourrais vous avouer des larmes. Je pourrais vous dire à quel point ce roman fait écho en moi. Je pourrais mais je ne le ferai pas. Pour vous laisser découvrir et ressentir la magie de cette lecture dont le titre tient ses promesses. Simplement je vous dirai : lisez-le !

A découvrir chez Pépita aussi.

 

 

Cette entrée a été publiée dans Ados, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × three =