Et rire un peu, beaucoup, à la folie !

Le rire pur, le rire d’enfant, commence avec la pleine acceptation de nos erreurs et surtout de nos préjugés lorsqu’on est adulte. Voilà ce que m’inspire la lecture de ces 3 livres jeunesse.

La vérité sort toujours de la bouche des enfants d’Ingrid Chabbert, illustré par Nicolas Gouny, éditions Frimousse, 2012.

On l’a souvent entendu, voire prononcé, et en voici la preuve ultime ! Cette petite trouspette interpelle son PapAAAAAA pour lui rapporter toutes ces choses extra-ordinaires qu’elle voit ! Un crabe dans son slip, des vers dans ses épinards, une girafe qui la salue de son tracteur… et même sa maman qui rentre à la maison ! Preuve qu’elle dit toujours la vérité !

Que c’est drôle et coloré ! Le texte est enjoué, rythmé et emprunt de cette fantaisie naturelle qu’ont les petits ! Les illustrations sont douces, rondes, hautes en couleurs et expressions ! Le duo parfait pour un album trop chou ! On le lit encore et encore, on rit, on est de bonne humeur ! Pour les petits et aussi pour les grands enfants sans modération !

 

Le fantôme qui pète de Wiaz, éditions La Différence, 2013.

Quant Wiaz, le dessinateur du Nouvel Obs, écrit et illustre un album pour sa fille, ça donne un résultat cocasse et très réussi !

Ainsi donc Mr et Mme Potiron emménagent dans leur nouvelle maison. Après un grand ménage, voici la première nuit venue… oui mais c’est sans compter la présence incongrue et odorante d’un petit fantôme ! Alors accompagnés de leurs petits-enfants, la résistance s’organise à grands coups de cassoulet et de choux farcis ! Rira bien qui pétera le dernier !

La formule du prout-caca-boudin fonctionne à merveille ! La guerre des pets aura donc lieu dans ce premier album coloré et rythmé autant dans le texte que dans les illustrations. Simple, efficace, réussi ! Belle découverte pour cette maison qui s’initie à la littérature jeunesse. On m’a même murmuré à l’oreille que ce petit fantôme tomberait très prochainement amoureux dans un second album… A suivre donc ! Et je vous signale également la parution de 2 autres albums chez La Différence : Les Trois Châteaux de Michel Butor, illustré par Titi Parant, et L’Ogre et les grenouilles de Jacques Bellefroid, illustré par Jean Mineraud.  Si vous souhaitez découvrir cet album, sachez que Wiaz sera en dédicace à la librairie Le Tumulte des Mots, Paris 9ème, le 12 juin à 18h !

 

Chien Pourri de Colas Gutman, illustré par Marc Boutavant, Ecole des loisirs, 2013, roman dans la collection Mouche.

Il s’appelle Chien pourri et son ami c’est Chaplapla ! Il vit dans une poubelle, sent la sardine et ressemble à une vieille moquette usée. Tout pour plaire en somme ! Sans compter qu’il est aussi bête que moche, et qu’il rêve de trouver un maître qui lui donne des su-sucres et de courir après des ba-balles ! Tout un programme, n’est-ce pas ? Alors le voici parti en quête de ce maître fantasmé ! De déceptions en rebondissements, une aventure pleine de rires et de surprises dans un rythme soutenu et aux répliques fracassantes de bon sens !

Un roman pour les jeunes lecteurs qui nous apprend à juger à partir des faits et met à mal les préjugés. Où l’apparence est trompeuse, où les bons sentiments sont reconnus, et où la cause animale se défend. Très bon moment de lecture et de rigolade. Un anti-héros qui en devient un malgré ses défauts. Et une suite annoncée pour août : Chien pourri va à l’école. Hâte de le retrouver !

Retrouvez les avis de Céline et Nathan.

Cette entrée a été publiée dans 2-12 ans, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Et rire un peu, beaucoup, à la folie !

  1. Ping : SDL 2014 : prendre son temps | 3 étoiles, le blog de littérature jeunesse

  2. Ping : Rions un peu… |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

five × 1 =