L’anniversaire enchanté de Gallimard jeunesse !

Hier soir, c’était la soirée d’anniversaire de Gallimard Jeunesse ! 40 ans, ça se fête ! J’y étais conviée, et c’est avec plaisir que j’y suis allée et que je vous raconte cette belle soirée !

A commencer par l’endroit magnifique : le théâtre du merveilleux à Paris. Un plaisir pour les yeux et un enchantement pour l’ambiance. Rattaché au Musée des Arts Forains, c’est le palais de l’illusion et du rêve, un cabinet de curiosités rythmé par des instruments de musique mécanique. Le ton est donné : la soirée sera merveilleuse ou ne sera pas !


Il y avait du monde, des buffets installés partout, des stands de jeux animés, un jeu de lumière incroyable, et comble de l’enfance : des machines à pop corn, à barbe à papa, des crêpes et des montagnes de bonbons !

Un éléphant- nacelle, une licorne au piano, des carrosses, des automates : Peau d’Ane, Charlie Wonka ou le Petit Prince auraient pu être de la partie ! Une vidéo représentant tout le catalogue Gallimard jeunesse depuis sa création défile sur un écran, et c’est avec un sourire ému et un regard d’enfant que je plonge dans mes souvenirs de jeune lectrice… Vous les connaissez tous aussi, tous ces livres qui nous ont fait grandir…

Antoine Gallimard nous offre un discours retraçant les grandes lignes de l’histoire de cette maison, puis Hedwige Pasquet remercie chaleureusement tous les acteurs de la chaîne du livre : les éditeurs, les auteurs, les illustrateurs, les libraires, les journalistes, les imprimeurs, les documentalistes… et les blogueurs ! Et oui ! Là c’est le quart d’heure Warholien dans ma tête ! Plus tard dans la soirée, je rencontrerai Bertrand Morisset, le directeur du Salon du Livre de Paris, qui lui aussi reconnaît le travail des blogueurs et notre rôle dans la promotion du livre jeunesse. Ensuite, j’aurai la chance d’échanger longuement avec un auteur formidable, Timothée de Fombelle, talentueux, humble, accessible ( pensée amicale pour Nathan ).

Revenons à Gallimard Jeunesse. En quelques dates :

1972 : collection 1000 soleils, 150 classiques de Marcel Aymé, Henri Bosco, Ray Bradbury, Roald Dahl, Joseph Kessel, Louis Pergaud, Jules Renard, Jules Romains, Claude Roy ou Antoine de Saint-Exupéry…

1977 : création de la collection Folio, Folio Junior s’adressant aux enfants de 9 à 15 ans.

1980 : Folio Benjamin, petits trésors de poche tout en couleurs, s’adressant aux moins de 7 ans.

1984 : Le Livre dont vous êtes le Héros.

1986 : Découvertes Gallimard, collection de monographies historiques synthétiques, portant sur les sujets les plus variés.

1989 : Mes Premières Découvertes, collection de petits albums carrés spiralés destinés aux enfants âgés de 3 à 6 ans.

1993 :  collection Giboulées, avec Drôles de Petites Bêtes d’Antoon Krings. Collection Mine de rien et la collection d’initiation à la philosophie Chouette! Penser.

1996 : Petits imagiers sonores et musicaux, et les livres-CD Ecoutez lire.

1998 : Harry Potter à l’école des sorciers. Pôle Fiction et la toute nouvelle Bibliothèque Gallimard Jeunesse.

2003 : collection Scripto, fictions pour les ados dès 13 ans.

2005 : collection Bayou pour la bande-dessinée.

2011 : applications numériques des Premières Découvertes.

Et ce n’est pas fini ! Accompagner l’épanouissement des enfants et soutenir la création et l’innovation en encourageant de nouveaux auteurs et illustrateurs… tel est et demeure le projet de Gallimard Jeunesse. Un grand merci à Agnès Tchakgarian, attachée de presse, de m’avoir invitée à cette soirée pleine d’étoiles !

Et qui dit anniversaire, dit cadeau ! C’est avec plaisir que je vous offre le très beau livre pop-up de Daniel Pennac, Les 10 Droits du Lecteur, spécialement édité pour l’occasion! Pour ce concours, vous me laissez en commentaire le titre Gallimard qui a marqué votre enfance et la raison de ce choix. Vous avez jusqu’à lundi 13h. Le gagnant sera tiré au sort ! A vous de jouer !

 

 

 

Cette entrée a été publiée dans 2-12 ans, Ados, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à L’anniversaire enchanté de Gallimard jeunesse !

  1. Agnès dit :

    mais au fait… Y a t il eu tirage au sort ? 😀

  2. faelys dit :

    merci pour cette magie par procuration! je n’ai pas pu m’y rendre mais ton billet transmet une belle image de l’ambiance! j’ai déjà les droits du lecteur en pop-up et je souhaite tout le plaisir de la découverte à l’heureux futur gagnant de ton généreux concours!

  3. Emma dit :

    Pour moi, c’est Charlie et la chocolaterie. 1er souvenir de roman lu avec la classe. J’ai longtemps espéré trouver un ticket. Une lecture qui a mené au partage des rêves avec les copains. C’était un bon moment !

  4. Merci de nous faire partager cette soirée féerique <3. Pour ta question, pour moi aussi, le souvenir "gallimard" d'enfance, c'est "Le Petit Prince", un exemplaire de ma mère de 1960. Il trône toujours en bonne place dans ma bibliothèque et, de temps en temps, j'en feuillette avec plaisir les pages un peu écornées et jaunies.
    Je viens d'acheter "Comme un roman" de Daniel Pennac et ai justement hésité devant la version pop-up 😉

  5. Agnès dit :

    oooh! j’aurais aimé être là !! :-)
    Bon, je ne vais pas être originale du tout , mais « le petit prince » (qui, hélas, a trop de produit dérivés) lu à différents âges…
    Les Roald Dahl, je les découvre maintenant ! 😀

  6. pépita dit :

    Gallimard, c’était le sujet que j’ai tiré au sort pour le grand oral à Sciences-Po…souvenir, souvenir…
    Je dirais « Le petit Prince » sans hésiter car c’est un texte que je redécouvre à chaque fois.
    Merci pour ce partage ! : on s’y croirait !

  7. Sardine dit :

    « De vrais amis » d’Anne-Gaëlle Balpe.
    Bon, je triche un peu, il n’a pas marqué mon enfance, mais quand je pense Gallimard, je pense à ce livre, parce qu’il est écrit par ma vraie amie…
    (Et y a même un petit bout de dédicace pour moi, alors forcément, c’est encore un peu plus émouvant !)

  8. LetterBee dit :

    Mathilda ! De Roald Dahl bien sûr. Parce que la petite fille est plus intelligente que les adultes, parce que les parents de Mathilda sont bêtes à manger du foin, parce que c’est drôle tout simplement. Je ne l’ai jamais relu, peut-être peur d’être déçue. Il faudrait que je le rachète (j’avais sûrement dû l’emprunter à la bibliothèque du village) pour mon grand. :)
    Merci pour ce concours ! Je connais et adore les 10 Droits du Lecteur de Pennac mais pas le livre pop-up, ça me plairait beaucoup de le découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 1 =