Quand Poésie et Solidarité se rencontrent : mes 3 étoiles de l’année !

Pour fêter cette fin d’année 2012, je vous propose de découvrir mes 3 gros coups de coeur ! Le choix fut complexe tant la diversité et le talent étaient au rendez-vous. Ce sont 3 livres-objets magnifiques, poétiques, généreux, idéalement illustrés, aux textes sensibles, et qui servent tous une cause ! En ces temps de crise, alors que nous allons festoyer d’ici quelques jours, il me semble juste et cohérent de partager, d’être solidaire et humble, d’aider un peu son prochain et de rendre hommage aux acteurs investis de la littérature jeunesse. Je précise que j’ai acheté ces 3 livres, aucun service presse pour cette chronique. Bonne découverte !

 

Un rêve sans faim de François David, illustré par Olivier Thiébaut, éditions Motus, 2012, 14 euros dont 1 euro reversé à l’ONG Sharana.

C’est un recueil de poèmes aux illustrations photographiques sublimes. Les thèmes abordés sont la famine, l’inégale répartition des denrées alimentaires, la mal-nutrition, les fléaux climatiques et des absurdités humaines. Mais aussi le rêve et l’espoir. Ce n’est pas misérabiliste du tout, ça remet juste les pendules à l’heure. La littérature jeunesse permet aussi d’aborder des thèmes difficiles, et tant mieux. Qui, adulte, n’a jamais dit à un enfant  » on ne gaspille pas la nourriture, il y a des enfants qui meurent de faim ! « On le sait, parfois on le dit, et puis souvent on l’oublie. L’auteur par le biais de la poésie pose des mots sur ces maux, et c’est une nécessité humaine. Et les montages photos sont beaux, colorés et variés. C’est un très bel objet. Je vous mets ma page préférée ( on y parle de la spiruline, cette algue si nourrissante et si mal exploitée ).

3 étoiles©Tous droits réservés

Retrouvez la chronique de Marianne : http://lamareauxmots.com/blog/la-vie-nest-pas-toujours-facile/

 

On reste dans la poésie et la solidarité avec le très beau recueil  Notre Pense pas Bête,aux éditions Ptit baluchon, 2012, 12 euros entièrement reversés à l’association SOS Villages d’Enfants.

Sous l’impulsion de Juliette Parachini-Deny, ce recueil collectif est né de l’envie de réunir des plumes et des talents différents autour de thèmes qui leur tiennent à coeur. Toutes et tous ont crée sans aucune contrepartie financière. Je ne vous citerai pas tous les participants mais croyez-moi, ce recueil c’est le top de la littérature jeunesse actuelle, que du talent ! Et les tandems auteurs-illustrateurs fonctionnent à merveille ! Sont abordés des moments de vie où la bêtise, parfois la cruauté, mais aussi l’espoir règnent. Des phrases percutantes, des illustrations poignantes : la poésie comme on aimerait en lire plus souvent. En photo, un très beau duo Ingrid Chabbert / Cécile Vangout.

3 étoiles ©Tous droits réservés

Vous pouvez le commander ici : http://www.editionsptitbaluchon.com/#!boutique

 

Et enfin, et non des moindres, je vous invite à découvrir Julie Capable, texte de Thierry Lenain et illustré par 22 grand(e)s, 999 exemplaires numérotés, au profit du projet solidaire auprès d’enfants de Samoa, 2012, 25 euros.

Les 22 illustrateurs-illustratrices ont offert une image à l’auteur au gré de leur inspiration.  » La mort peut tuer mais pas l’Amour  » ou l’histoire de cette petite fille Julie capable de rien depuis qu’elle a perdu sa maman. Capable de rien jusqu’au jour où sur la tombe muette, 7 chats noirs lui racontent une histoire, la sienne, et l’aident à surmonter son chagrin, à grandir. Autant être honnête avec vous, j’ai pleuré. Le texte est doux et dur, poétique et émouvant, et mis en lumière par toutes ces illustrations originales.

Vous pouvez retrouver toutes les infos sur ce projet humanitaire ici :  http://thierrylenain.blogspot.fr/p/julie-capable.html

 

Pour conclure, j’ai le regret de vous annoncer que le Printemps des Poètes est menacé de disparition. Vous pouvez signer la pétition pour soutenir cette belle initiative crée il y a 15 ans : http://www.petitions24.net/le_printemps_des_poetes_en_danger.

Et je conclue avec les mots de Jean-Pierre Siméon, directeur artistique de ce rendez-vous annuel des amoureux de la poésie  » la Poésie est un scandale parce qu’elle dénonce : elle nous ordonne de prendre le temps, le temps de se poser, de se comprendre et de s’apprendre « .

Cette entrée a été publiée dans 2-12 ans, Ados, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Quand Poésie et Solidarité se rencontrent : mes 3 étoiles de l’année !

  1. Bonjour !

    MERCI pour cet article de qualité, ces livres rudement bien présenté et choisis avec goût et passion ^_^

    à bientôt pour de beaux et utiles partages et bonne fêtes de fin d’année à vous et à vos lecteurs-internautes !

  2. pépita dit :

    merci pour ce beau billet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + seventeen =