J’ai dévoré le Yark…

A moins que ce ne soit le Yark qui se soit goinfré une scarole aux girolles, allez savoir !

Parce que le Yark est un monstre qui se lèche les babines au-dessus de nos lits la nuit, et qui d’un coup de croc se fait bourreau. Mais attention, ne rêvez pas, il ne dévore que les enfants sages ! Pauvre de lui ! A notre époque, l’enfant comestible est une denrée rare et le Yark ne digère ni les gredins, ni les menteurs, ni les vilains ! Chacun sa faiblesse me direz-vous… N’écoutant que son ventre qui gargouille, il s’en va voler la liste des enfants à se mettre sous la dent chez le Père Noël, forcément ! Et c’est parti pour Charlotte de Provence, Lewis de Londres puis un raté en route, et une bonne indigestion plus tard, le voici attendri par la gentille et futée Madeleine du Phare abandonné… 

Pas la peine d’insister, je ne dirai rien de plus !

Sauf peut être que ce livre m’a embarquée de la première à la dernière ligne en une seule et même secousse ! C’est drôle, c’est brillant, c’est jubilatoire ! Le texte de Bertrand Santini est incisif et poétique, plein de rimes, et les illustrations de Laurent Gapaillard… que dire ? Elles sont incroyables !! Ces deux poètes ne font que dans l’excellence, je vous le garantis ! Ce livre est à mettre entre toutes les petites mimines et les grandes aussi ! C’est un régal ! Une gourmandise à croquer sans modération !

Le Yark de Bertrand Santini, illustré par Laurent Gapaillard, Grasset Jeunesse, 2011, 13 euros. A partir de 9 ans.

Je remercie yarkement fort ma complice Za et son cabas qui recèle des trésors qu’on se doit de partager ! Retrouvez sa chronique ici : http://le-cabas-de-za.over-blog.com/article-le-yark-87622479.html

J’en profite pour vous annoncer qu’un film réalisé par l’auteur lui-même devrait pointer le bout de ses crocs bientôt !

Retrouvez aussi l’avis de Bouma là : http://boumabib.fr/2012/07/10/le-yark-de-bertrand-santini/

 

Cette entrée a été publiée dans 2-12 ans, Ados, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à J’ai dévoré le Yark…

  1. titi dit :

    yark yark ! et encor yark

  2. Za dit :

    Ah, la scarole aux girolles, quel délice !
    Encore une victime du Yark…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 − 3 =