l’apprentissage de la propreté

Vous vous apprêtez à vivre une étape importante dans la vie de votre tout-petit. L’été semble être pour certain(e)s le moment propice à ce nouvel apprentissage entre la plage, la piscine, les jeux en extérieur, la chaleur ( ils sont mieux tout nus ) , le linge qui sèche plus vite, la détente et la disponibilité … sans compter la rentrée en maternelle ! La réceptivité à devenir propre ne devrait pas être dictée par l’âge de l’enfant. Ce n’est pas à vous seul de décider. Votre enfant doit avoir franchi certaines étapes de développement avant d’être prêt à passer cette phase. On doit tenir compte de ses capacités motrices, langagières et sociales. L’apprentissage de la propreté ne se fait pas en un rien de temps et dépend beaucoup du sentiment de confiance de l’enfant. Assurez-vous de disposer du temps et de la patience nécessaires pour aider votre enfant chaque jour et de pouvoir lui accorder toute l’attention voulue !

Je vous propose une sélection estivale pour vous aider dans cette nouvelle étape.

L’HEURE DU PIPI de Mo Willems, éditions Kaléidoscope, 2005, 15 euros.

Pour savoir comment utiliser les toilettes, rien de plus simple : se régaler de ce mode d’emploi à l’usage des enfants propres, dicté par de mignonnes petites souris qui ne manquent pas d’humour. Les dessins sont rigolos, et on trouve à la dernière page des stickers pour encourager votre enfant ou lui remonter le moral en cas d’échec : « Oups »,« Bien visé », « bel effort »… La preuve que oui, avec un peu de bonne volonté on peut s’amuser à cette période !

CACA ET PIPI de Pierrick Bisinski, illustré par Alex Sanders, école des loisirs, 2012, 11 euros.

Voici Caca ! Caca a une tête drôlement sympathique et un grand sourire. Mais ce n’est pas l’avis de Cacahuète, qui trouve que Caca n’est pas beau du tout. Quant à Cacao, il juge que Caca ne sent pas bon. Heureusement, Pipi arrive pour faire un ca-câlin ! Parce que les mots interdits et si amusants sont répétés à de nombreuses reprises, parce que les illustrations sont en très grand format et parce que les jeux de mots sont omniprésents, le rire est constant.

L’ART DU POT de Michelle Nikly et Jean Claverie, Albin Michel Jeunesse, 2000, 13 euros.

Un ouvrage qui porte bien son nom puisque grâce à lui, le pot devient un sujet d’art : des dessins magnifiques à nous faire oublier de quoi l’on parle, et une BD qui séduira les enfants comme leurs parents ! Les textes sont bien vus, le tout presque poétique.

LE PETIT POT DE ZAZA de France Quatromme, illustré par Coralie Saudo, éditions l’élan vert, 2012, 10 euros.

Zaza reçoit un petit pot rouge. Est-ce un chapeau ? Non, c’est un petit pot pour faire « pipi et caca ». Et ça, Zaza n’en veut pas, vraiment pas. Mais lorsqu’un chien passe non loin et prend son pot pour un panier, Zaza est bien obligée d’intervenir. De même que lorsque le chat prend le pot pour une gamelle ou le lapin pour un seau. Et c’est loin d’être terminé : chaque animal semble trouver une utilité au pot ! Et, finalement, Zaza découvre le véritable rôle du pot. Ludique et instructive, voici une histoire bien agréable pour faire passer un message bien utile aux tout-petits.

CA Y EST ! de Kimika Warabe, Milan Jeunesse, 2009, 8,50 euros.

Changement de registre avec un livre tout en couleurs, agrémentés de textes reposant sur le principe de la répétition, tant aimé par les enfants. Une petite souris, une petite lapine, un petit ours ou encore un petit crocodile vont sur le pot ou les toilettes pour y fare pipi… Ou plus si affinités. Graphisme d’une grande lisibilité, récit très linéaire et répétitif, forme adaptée aux petites mains… font de cet ouvrage le livre idéal pour apprendre aux enfants à aller aux toilettes. Et les parents adhéreront à cette petite leçon tout en tendresse de propreté et d’autonomie !

PIPI CACA POPOT ! de Magdalena, illustré par Laurent Richard, Père Castor Flammarion, 2003, 5 euros.

Bébé Lapin reçoit un drôle de cadeau de sa maman, un beau pot jaune, qu’il emmène avec lui dans ses jeux, il en fait d’abord un « chapeaupot », un « tabouretpot », un « sacàdospot »… avant de découvrir, très fier, son véritable usage. Un texte amusant, simple et efficace.

MA P’TITE COUCHE de Armelle Modéré, école des loisirs, 2007, 11 euros.

Lola adore sa couche parce qu’elle lui tient chaud, lui protège les fesses quand elle tombe et surtout parce qu’avec elle, elle reste un tout petit bébé. Mais un jour, voilà qu’elle se prend d’affection pour une petite culotte qui traîne toute seule dans un tiroir… Le zozotement de la petite fille amusera les enfants qui s’attacheront à cette fillette toujours joyeuse et coquine grâce à l’histoire simple, amusante et tendre. Mon coup de coeur !

QU’Y A-T-IL DANS TA COUCHE ? de Guido Van Genechten, Albin Michel Jeunesse, 2009, 10,50 euros.

Bébé Souris est un bébé, et comme tous les bébés, elle porte une couche !
Très curieuse lorsqu’elle rencontre ses amis, bébé Lapin, bébé Chèvre, bébé Chien, bébé Vache, bébé Cheval, qui comme elle portent une couche, elle ne peut s’empêcher de demander à chacun :  » Dis-moi, qu’y a-t-il dans ta couche ??? « . Ainsi, tour à tour, chacun se plie à sa demande et dévoile ses oeuvres. Enfin, quand les animaux demandent à voir ce qu’il y a dans sa couche, Bébé Souris est ravie de leur montrer qu’il n’y a rien car elle est propre et va sur le pot pour faire ses besoins. Une méthode « pipi-caca » originale et ludique, qui comblera les enfants en plein dans cette période !

JE VEUX MON PTIPOT ! de Tony Ross, éditions Seuil, 2000, 7 euros.

La princesse dit que les couches, c’est vraiment dégoûtant. «Il faut aller sur le pot», lui conseille sa mère, la Reine. Facile à dire, car l’engin se montre peu docile. La propreté, quelle sale affaire! L’insupportable jeune lady se laissera-t-elle mener par le bout du petit pot? Cuisinier, gouvernante, amiral et général, la royale famille au complet l’encouragera vers la victoire. Finalement, le pot, ça peut servir. En quelques planches d’une drôlerie éblouissante, le célèbre illustrateur anglais fait mouche. Les enfants se régaleront de voir leurs petits soucis traités avec autant d’impertinence.

TOUT LE MONDE Y VA ! de Emile Jadoul, Casterman, 2003, 9 euros.

Un album autour de la question de la propreté. Dans ce format à l’italienne, propre à la collection « A la queue leu leu », l’auteur-illustrateur s’en donne à cœur joie et commence dès le titre. Car si tout le monde y va, papa, la princesse, l’indien et la sorcière, pourquoi pas bébé. On l’aura vite compris, c’est bien pour aller aux toilettes. Une sensibilisation drôle et colorée pour un petit album sans prétention, mais rudement efficace.

Bon été les fesses à l’air pour les petits, le sourire et la patience pour les parents !

Cette entrée a été publiée dans 2-10 ans, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à l’apprentissage de la propreté

  1. Céline dit :

    Ce que tu dis de l’album Caca et Pipi de Sanders et Bisinski me rappelle une vieille chanson d’Anne Sylvestre intitulée « le Cacatoès et la Pipistrelle », avec le même côté jubilatoire de mots interdits répétés à l’envi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>