télé, internet, jeux vidéos, livres : ennemis ou amis ?

 

 

Internet, télé, consoles de jeux, livres : votre enfant grandit dans un monde où tous ces supports sont à portée de main. Inutile de les opposer ! D’autant qu’un «enfant éveillé» est souvent un enfant qui multiplie ses centres d’intérêt et ses expériences.

Faut-il choisir ?

Aujourd’hui, le livre est devenu un moyen d’information et de communication parmi d’autres. Journaux, magazines, livres en tous genres, télévision, Internet, jeux vidéo… bienvenue dans un monde où langage oral, langage écrit et langage visuel se mêlent. C’est à lui de trouver son itinéraire parmi tous les médias qui l’entourent…Et c’est à l’adulte de proposer la variété des sources d’informations, et de cadrer le bon usage de chacune.

Cependant le livre tient une place à part, en partie parce qu’il est généralement plus investi par les adultes : « Il faut lire, c’est bon pour toi ! » Il est rare d’entendre ce genre de recommandation pour la télévision ou l’ordinateur ! Si votre enfant est attiré par la lecture (il veut être aussi à la hauteur de votre attente), elle peut lui faire un peu « peur ». Le livre se conquiert en effet plus difficilement que la télévision car il demande du temps et un comportement actif. C’est autrement plus exigeant que de regarder défiler des images. En revanche, le livre peut s’octroyer des pauses, ce qui n’est pas forcément le cas des autres médias qui ont pour caractéristique la spontanéité et qui s’inscrivent dans une durée plus courte, assez éphémère pour la plupart.

 

Du temps pour tout faire

Plutôt que d’opposer ces supports de communication et d’apprentissage, organisez le temps de votre enfant pour qu’il profite de tous. Pour cela, il faut savoir lui imposer d’éteindre la télévision pour lui laisser le temps de jouer, de profiter des vacances pour faire autre chose, de lire, de rêver… et parfois même de s’ennuyer !

Un enfant « bon lecteur » est généralement un enfant qui a beaucoup d’autres centres d’intérêt : il regarde la télévision, joue à des jeux vidéo, navigue sur Internet… Ce n’est pas un hasard : maîtriser la langue écrite enrichit son imaginaire et lui ouvre le chemin pour mieux utiliser les autres supports.

 

De la télé au livre, aller et retour

  • L’organisation de l’espace à la maison a son importance. Un enfant qui a dans sa chambre une télévision, un ordinateur relié à Internet et une console de jeux vidéo ne pourra pas aborder la lecture avec autant de facilité que si les écrans sont dans une autre pièce.
  • Prenez le temps de parler avec lui des émissions et des jeux vidéo qu’il  aime, comme vous le faites peut-être plus spontanément pour ses lectures. Faites l’effort de vous intéresser vraiment à ses « passions », de le regarder jouer, et même de jouer avec lui .
  • S’il a été passionné par un roman ou par un conte, vous pouvez lui proposer de regarder son adaptation cinématographique – film, dessin animé – si elle existe.
  • Vous pouvez aussi repérer dans les programmes télé des œuvres adaptées en film. Empruntez les livres à la bibliothèque et proposez-les à votre enfant avant ou après la diffusion.
  • Inversement, dans les librairies et les kiosques à journaux, votre enfant retrouvera avec plaisir les héros de ses séries télévisées préférées !

Là où il y a curiosité, intérêt et plaisir, il y a apprentissage !

Cette entrée a été publiée dans 2-12 ans, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à télé, internet, jeux vidéos, livres : ennemis ou amis ?

  1. Wafa dit :

    Voici un bon exemple : le journal illustré + la projection au cinéma !
    http://www.mylittlekids.fr/la-lanterne-magique-cine-club-enfant-paris.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − 4 =