Meilleurs voeux 2012

C’est avec un grand plaisir que l’équipe du blog vous souhaite une année pleine de découvertes, de moments partagés et de joie ! Nous profitons également de l’occasion pour vous remercier tous et toutes pour votre soutien, votre participation et vos commentaires de 2011. Et si vous deviez ne prendre qu’une seule résolution : lire davantage, toujours et encore !

Pour prolonger la magie des fêtes et colorer ce début d’hiver, nous vous proposons une sélection de beaux livres, originaux et ludiques à partager sans modération !

 

LES BETES CURIEUSES, de François David, illustré par Henri Galeron, éditions Motus, 2011, 12 euros, à partir de 3 ans.

Ce bestiaire nous propose 29 bêtes curieuses, que l’on ne trouvera dans aucun manuel de zoologie. Elles sont toutes issues de l’imaginaire fécond de ces deux compères, qui jouent avec les mots, les formes et les chimères, la polysémie et la poésie. Les images sont singulières, drôles, inventives ou inquiétantes et les définitions ne manquent guère de piquant. Au fait, l’homme figure aussi au catalogue de ces bêtes curieuses…Un livre pour jouer, et pour stimuler nos imaginations !

 

DESSINE-MOI TON REVE, de Renato Moriconi, éditions Actes Sud Junior, 2011, 13 euros, à partir de 4 ans.

Voici une petite fille qui adore dessiner. Elle dessine tout et tout le temps. Un matin, la petite fille dessine son rêve et le plante. Plus tard, bien plus tard, le rêve commence à pousser. Alors la petite fille continue à rêver, planter… et faire pousser ses rêves dessinés.
De format vertical, cet album présente avec beaucoup de douceur l’histoire émouvante de cette petite fille. L’auteur illustrateur n’utilise que deux couleurs (le noir et le rouge) mais
ses deux mains pour dessiner les expressions et situations. Simple mais grandement poétique, voici un album qui plaira certainement à tous les rêveurs dessinateurs.

 

LE BAL DES ECHASSIERS, de Sébastien Perez, illustré par Paul Echegoyen, éditions Seuil Jeunesse, 2011, 18 euros, à partir de 5 ans.

Les deux auteurs nous racontent la rencontre entre deux peuples très différents qui ne se connaissent pas. Les très grands ignorent les petits et les petits subissent le passage des grands. Pour rompre ce cycle destructeur et aller au-delà des différences, il faut communiquer, expliquer, dialoguer. C’est là l’enjeu de ce récit poétique que Paul Echegoyen, qui signe là son premier album, met magnifiquement en images. Ses couleurs pastel très douces, la précision de ses dessins fourmillant de détails, nous entraînent dans un monde enchanteur qu’il s’agit de préserver.
Une très belle fable écologique.

 

LES 4 SAISONS D’ANTONIO VIVLAVIE, de Claire Franek, éditions Thierry Magnier, 2011, 14 euros, à partir de 5 ans.

Petite musique du quotidien, musique concrète faite d’onomatopées, de participation à la vie de tous les objets comme dans les dessins animés où parlent fleurs et cuillères sans distinction ni hiérarchie. A travers cet album, adultes et enfants, s’amuseront à détailler les scènes, à les sonoriser selon les indications de l’auteure compositrice ou à leur guise,et selon leur inspiration, ils rechercheront d’autres tableaux à composer… un album pour s’émerveiller de la futilité tendre du banal et en rire.

 

ARTO ET LA FEE DES LIVRES, d’Agnès de Lestrade, illustré par Olivier Latyk, éditions Milan, 2010, 12 euros, à partir de 6 ans.

Ce bel album en longueur utilise le verbe « relier » dans tous les sens du terme. Au premier degré, c’est évidemment un travail manuel patient, quasiment disparu, aux outils et aux mots particuliers. Au second degré, c’est à la fois l’idée de transmission (d’un métier) et de médiation (familiale) : des valeurs fortes évoquées à demi-mot à travers le joli prétexte de l’objet-livre. Les sentiments doux et bons du petit garçon s’accordent avec son apparence de moderne poulbot candide. Les couleurs sombres, sépia, tendent à la nostalgie, mais sans que l’espoir vers l’avenir soit occulté. Un ouvrage tendre qui mêle relations humaines et amour du livre, pour le plaisir des grands et sans aucun doute l’intérêt des petits.

 

DANS MA TETE, SI VOUS SAVIEZ…, de Hochka, illustré par Fabienne Cinquin, éditions Ricochet, 2011, 8 euros, à partir de 7 ans.

« Dans ma tête » : des idées, des expériences, des souvenirs, des questions… À chaque page, la richesse des pensées est présentée : une poésie apprise par cœur, des chiffres ou un baiser. Tout est mélangé, dans tous les sens, du texte à l’image, montrant ainsi le foisonnement des connexions et l’infinité des possibilités. Poétique, cet album cartonné incite à rêver, à continuer, à réfléchir : de quoi bien la remplir la tête !

 

BOTANIC CIRCUS, de Frédéric Clément, éditions Albin Michel, 2011, 26 euros, à partir de 8 ans.

Cet album grand format est un objet poétique très soigneusement mis en pages. Il nous entraîne dans un cirque étrange où les artistes appartiennent au monde végétal. On peut tout d’abord ouvrir le petit livret glissé dans la couverture, lire le texte in extenso et goûter alors les seules images de mots. On peut aussi aborder le livre d’une autre façon, en découvrant les grandes doubles pages : à gauche, une version plus courte du texte, où la taille des lettres varie ; à droite, les tableaux pleine page qui disent les numéros des artistes fleurs et légumes. Les mots qui sonnent et résonnent, les images qui étonnent et captivent : voici une belle invitation au voyage vers un monde de cirque peuplé d’êtres hybrides et singuliers.
Un voyage à proposer à de grands lecteurs.

 

En attendant les surprises de cette grande année, je vous laisse méditer sur cette magnifique pensée de Jules Renard  » Chacune de nos lectures laisse en nous une graine qui germe. « 

Cette entrée a été publiée dans 2-12 ans, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 − seven =