Des mots sur les émotions

Un tout-petit ressent bien sûr toutes formes d’émotions : joie, colère, peur… Lui lire des histoires, mettre des mots sur ses sentiments, l’aide à comprendre ce qu’il éprouve, le rassure.

Autour de 20 mois, l’ enfant progresse dans la compréhension des histoires. Il saisit que le récit écrit est fixé une fois pour toutes et il perçoit les étapes de son déroulement. Il s’attache aux images, même s’il ne perçoit pas toujours un enchaînement logique dans la succession des pages. La relation que l’ enfant va établir avec les livres tient énormément au plaisir qui vous réunit lorsque vous lui lisez des histoires. Ce n’est pas une faible responsabilité !                                              

Décrire les sentiments

Très tôt, il s’intéresse au vécu des petits personnages rencontrés dans les histoires qu’on lui lit. Il perçoit que, comme lui, ils sont attachés à certains êtres et à certains objets, qu’ils redoutent certaines situations, qu’ils détestent certaines choses… Le vocabulaire de  l’ enfant va s’enrichir de mots qui expriment les sentiments de ces personnages et ceux qu’il éprouve lui-même : quand il est heureux, quand il a de la peine, quand il a peur, quand il est en colère… Faites le lien avec ce qu’il a déjà ressenti lui-même dans des circonstances similaires.

 

Dans la vie quotidienne aussi, exprimez ce que vous percevez de ses émotions et sentiments avec des mots précis : « Je vois que tu es très en colère ! », « Je comprends que tu sois content, que tu aies peur… » Vous lui permettrez ainsi de mieux prendre conscience de ce qu’il ressent et de développer sa sensibilité.

Aidez-le à exprimer ses sentiments

  • Pointez ce qui le conduit à éprouver tel ou tel sentiment dans la vie quotidienne : « Tu as peur parce qu’on va chez le docteur », « Tu es content de voir tes cousins »…
  • Rassurez-le ou calmez-le avec des mots tendres ; réjouissez-vous avec lui de ce qui arrive.
  • Quand vous découvrez ensemble des histoires où il peut s’identifier au héros, intéressez-le aux illustrations (attitudes et expressions des personnages), insistez sur ce que ressentent les personnages, faites un parallèle avec la vie de votre enfant si le lieu et le moment de l’action s’y prêtent.
  • Lisez un texte ou racontez une histoire en mettant en valeur le lexique des sentiments.
  • À la fin d’une histoire, vous pouvez évoquer avec votre enfant une situation précise où il s’est comporté « comme le héros » et la façon dont elle s’est terminée pour lui..                                                                         

Cette entrée a été publiée dans 2-12 ans, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Des mots sur les émotions

  1. Sophie dit :

    Grosse colère, le livre préféré de Martin l’année de ses 3 ans. J’ai du le lire pas loin de 50 fois … je crois que je peux encore le réciter par coeur aujourd’hui !

    Une bise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − seventeen =