ses premiers jeux de rôle

Prenez deux enfants n’importe où dans le monde, mettez les ensemble, sans console de jeu, sans ballon, sans figurines et observez. Que se passe-t-il ? Immanquablement, l’un des deux dit à l’autre « et si on était des… ? » (cow-boys, chevaliers, pirates, espions, fées, elfes …). Pendant des heures, ils vont enchaîner les péripéties, définissant au passage leur univers partagé, ses règles internes, leur méthode pour arbitrer les cas litigieux, faisant moult digressions… Ca ne vous rappelle rien ?

À partir d’un conte, d’une histoire palpitante, l’enfant peut développer ses scénarios et endosser le costume d’un héros. C’est une  véritable stimulation de ses capacités d’observation et de création.                                                              

Des coups de pouce aux activités pour  » faire semblant « 

Pour devenir un pirate, un pompier, une princesse, une sorcière, un enfant a besoin de matériel (un déguisement, des accessoires, etc.) Un livre palpitant peut fournir un merveilleux point de départ à ses premiers jeux de rôle. Tout naturellement l’enfant prend le relais du héros de l’histoire pour se lancer dans des aventures imaginaires.Ces moments de jeux vont l’amener à vivre, « en semblant », des quantités de situations nouvelles. Elles éveilleront son imagination et favoriseront la construction de sa personnalité.

Pour lui donner envie de développer des scénarios

  • Lisez-lui des contes et des histoires fantastiques. Ce sont d’excellents déclencheurs.
  • Vous pouvez lui préparer un « coin à jouer » et profiter des goûters d’anniversaire pour y jouer à plusieurs ( sous forme de chasse au trésor par exemple )
  • Constituez une boîte à tissus qu’il transformera en cape, en drapeau, en tapis magique… ou un coffre à déguisement.
  • Acceptez de participer à ses jeux de rôle uniquement si l’enfant vous invite à le faire. Et surtout, laissez-lui l’initiative de diriger les opérations !

N’oubliez pas qu’un enfant est capable de transformer une boite en carton en château de princesse. Pensez à détourner les objets du quotidien pour les transformer en accessoire de jeu. L’ enfant sera ravi de fabriquer certains éléments de sa panoplie. Plus l’enfant grandit plus ses jeux d’imitation se transforment en véritable jeux de rôles à jouer seul ou à plusieurs.

L’imitation permet à l’enfant de comprendre le fonctionnement du monde qui l’entoure, de comprendre les relations entre les individus ainsi que les rôles sociaux. Cette phase d’imitation est indispensable pour l’intégration de l’enfant dans la société.

Multiplier les jeux de rôles sans critiquer et sans porter de jugement de valeur sur les choix de l’enfant. Il est un acteur pouvant jouer tous les rôles de la vie sans limite de sexe, d’âge ou de niveau social.

Cette entrée a été publiée dans 2-12 ans, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + nineteen =