l’album de jeunesse

L’album  de  jeunesse est un genre qui appartient à la littérature de jeunesse dont l’une des spécificités est d’associer l’image au texte

(sachant qu’il existe des albums sans texte). Elle est comme son nom l’indique une littérature pour les jeunes enfants. A ce titre elle est adaptée à son public qui voyage grâce à elle dans un monde merveilleux.

Il existe différents types d’albums : l’album narratif (de fiction), l’album documentaire, l’album énumératif …

1) le rapport texte/illustration

La première de couverture :

c’est la fiche d’identité de l’album : titre, nom de l’auteur,

maison d’édition. Le titre et l’illustration forment un tout indissociable, c’est par l’ensemble de ces informations que l’apprenti lecteur se fait une idée de l’histoire. Elle nous donne des informations sur le sujet du livre, on peut la questionner, émettre des hypothèses : Qui ? ( le personnage principal : son nom, son caractère..) Quoi ? ( la quête, l’objet) Où ? Quand ? Comment ? ( comique, inquiétant, joyeux …)

Le titre et l’illustration donnent des informations soient identiques, soient qui se complètent, soient différentes. La première de couverture synthétise l’album, il faut donner l’habitude aux enfants de prendre globalement possession du livre, d’éveiller leur curiosité.

Il existe des récits à structure quinaire ( schéma narratif de base de toute histoire), à structure répétitive et en alternance. Des lectures offertes permettent aux enfants de s’imprégner de ces structures : écouter pour le plaisir, retranscrire le récit oralement, jouer avec un album, interpréter un rôle, remettre des illustrations dans l’ordre de l’histoire. Les albums à structure répétitive sont commodes pour les premiers apprentissages de la lecture : leur vocabulaire et leur structure sont facilement maîtrisables.

2) les références plastiques de l’image

Dans certains albums, l’image conteste le texte, dans d’autres le domine ou en dit plus. Parfois, l’image permet de comprendre l’implicite du texte, dans d’autres, règne une certaine ambiguïté pour donner l’occasion au travail d’inférence.

Le dessin frappe à la fois par la sobriété et son expressivité : la signification d’une image repose finalement sur quelques traits peu nombreux mais essentiels : des yeux, de la bouche, des gestes effectués par les personnages…Par exemple, la bouche vers le haut exprime la satisfaction ou vers le bas  la tristesse ou le désappointement. Cela permet d’entraîner les enfants à lire dans le dessin les sentiments des personnages et à les exprimer. En effet, l’image peut montrer le caractère d’un personnage ou ses états d’âmes avec ses ressources propres et sans le secours des mots.

L’image fournit une structure narrative à l’album et cela facilite grandement la découverte de la matérialité du texte. La lecture est facilitée par l’illustration. L’omniprésence de l’humour dans les albums implique davantage les enfants dans l’activité. Par ailleurs, les albums sont riches en effets de surprise et de suspens. L’album facilite l’apprentissage de la lecture : il offre des indices sémantiques variés qui évitent à l’enfant de devoir s’appuyer uniquement sur la reconnaissance des mots et des lettres d’où l’importance du graphique, du visuel, de l’art, et du style imagé. L’enfant confronté à une telle manne littéraire et artistique devrait au fil des années se constituer une anthologie intéressante, grandir et se construire des savoirs.

3) spécificités et bienfaits

– Créer le plaisir de lire

-Développer l’imaginaire

-Développer l’esprit critique

-Enrichir les connaissances des enfants

-Conduire les apprentissages du langage écrit et oral

-Renfermer une langue contemporaine

-Découverte de mots inconnus

-Conflits socio- cognitifs possibles (échange de point de vue)

-Eveiller la curiosité

-Richesse des types d’écrits et des illustrations

-Présence des thèmes mobilisateurs

-Profiter à bon escient de la lecture partagée de l’adulte pour offrir aux enfants la rencontre d’une langue

-S’approprier un premier patrimoine littéraire

 

 


Cette entrée a été publiée dans 2-12 ans, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

two × five =